Photo of Nadine Masshardt sticky tape sticky tape sticky tape
news

Maintenant

Pfeil

Actualités

9 septembre 2014

De nouvelles fissures dans la centrale nucléaire de Mühleberg: plus l’arrêt approche, plus le risque s’accentue?

Après la révision annuelle 2014, la centrale nucléaire de Mühleberg a redémarré bien que de nouvelles fissures aient été découvertes dans le manteau du cœur du réacteur de la centrale. Un porte-parole de l’IFNS n’a pas pu dire si ces nouvelles fissures pourraient poser problème à l’avenir. Ceci est étonnant puisque la BKW a toujours insisté sur le fait que la sécurité des centrales nucléaires serait garantie jusqu’à la fin de leur durée d’exploitation. De plus, les nouvelles fissures représentent pour la première fois des fissures verticales par rapport aux soudures. Ces fissurent continuent des soudures jusqu’à la plaque en acier du manteau du cœur du réacteur de la centrale. Comme ceci est inquiétant, Nadine Masshardt a posé les questions suivantes au Conseil fédéral:
Que dit le Conseil fédéral au sujet des nouvelles fissures?
La longueur de fissure acceptée par soudure n’a encore jamais été chiffrée par l’IFNS. Quelle longueur de fissure le Conseil fédéral tolère-t-il?
Comment garantira-t-il que la sécurité ne fera l’objet d’aucun compromis?

3 septembre 2014

Session d’automne: pas de trafic supplémentaire au Gothard!

Dès le 8 septembre, les chambres fédérales siègent à l’occasion des trois semaines de la session d’automne. Au Conseil national, les objets importants suivants sont, entres autres, agendés:
Le Conseil national doit décider s’il approuve la construction d’un deuxième tube dans le tunnel routier du Gothard. Nadine Masshardt ne va pas accepter de remettre en cause la protection des Alpes garantie par la Constitution et soutiendra un éventuel référendum.
Dans le cadre de loi sur la surveillance de l’assurance-maladie, il semble que, sous la pression de la prochaine initiative pour une caisse publique d’assurance-maladie, des règles modernes en matière de surveillance de l’assurance-maladie pourront enfin être adoptées.
Le fait que le Conseil fédéral demande au Parlement de rejeter l’initiative “remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie” est compréhensible. Cependant, le Conseil fédéral doit faire avancer plus rapidement la réforme fiscale écologique et s’engager d’avantage afin que les avantages fiscaux du trafic aérien soient abolis, comme l’a demandé Nadine Masshardt dans une motion.

9 juillet 2014

Le Groupe d'Etats contre la corruption adresse une nouvelle fois des reproches à la Suisse

Bien que le Groupe d’Etats contre la corruption (GRECO) reproche à la Suisse depuis de nombreuses années de n’avoir pas instauré de règles relatives au financement des partis politiques, aucune mesure efficace n’a été mise en œuvre par les autorités compétentes. En novembre 2013, une procédure de non-conformité contre la Suisse a été engagée par le GRECO (voir également les news du 21 novembre 2013). De plus, dans le rapport de conformité publié récemment, le GRECO a retenu qu’aucune des recommandations en matière de financement des partis politiques n’avait été mise en œuvre. Ce reproche a été relayé par les médias. Parce que ce manque de transparence n’est pas digne d’une démocratie suisse pourtant si exemplaire, la Conseillère nationale Nadine Masshardt s’engage afin que des règles efficaces en matière de financement des partis soient adoptées. Il en va de même avec la dernière interpellation Transparence du financement des partis politiques. Que fait le Conseil fédéral pour mettre en oeuvre les recommandations du GRECO? (voir également les news du 22 juin).

22 juin 2014

Financement des partis politiques non transparente: que fait le Conseil fédéral pour mettre en œuvre les recommandations du GRECO?

Comme la Suisse est pratiquement le seul pays d’Europe à ne pas s’être dotée de règles de financement des partis, bien qu’elle ait adhéré au Conseil de l’Europe pour la lutte contre la corruption en tant que pays membre, le Groupe d’Etats contre la corruption GRECO a engagé une procédure de non-conformité contre la Suisse. C’est pourquoi le Conseil fédéral devait décider de la suite à donner à ce dossier jusqu’au printemps, comme il a déclaré en décembre de l’année passée suite à une question de Nadine Masshardt (voir les news du 11 décembre 2013).
Selon les médias, la Ministre de la Justice en charge du dossier, Simonetta Sommaruga, a été empêchée d’introduire des règles relatives à la transparence par le Conseil fédéral in corpore. Dans ce contexte, Nadine Masshardt a posé les questions suivantes au Conseil fédéral : qu’a répondu le Conseil fédéral au GRECO ? Entreprend-il enfin des pas concrets en direction de l’introduction de règles relatives à la transparence du financement des partis politiques ?

21 avril 2014

Votation cantonale du 18 mai: Mühleberg à l’arrêt

Avec l’initiative populaire cantonale Mühleberg à l’arrêt, les bernoises et les bernois pourront mettre fin à l’expérience extrêmement dangereuse de la centrale nucléaire de Mühleberg une fois pour toutes. La liste des risques encourus par un réacteur de plus de 40 ans est inquiétante: les manquements dans la sécurité en cas de tremblements de terre, les fissures dans le manteau du cœur du réacteur de la centrale et l’absence de refroidissement d’urgence sont les plus importants. Les risques de la technologie nucléaire sont trop grands pour accepter des compromis dans la sécurité. La catastrophe nucléaire de Fukushima était également impensable et le Japon souffre encore aujourd’hui des conséquences désastreuses de la tragédie. Pour qu’une telle catastrophe ne puisse pas arriver aussi en Suisse, Mühleberg doit être arrêtée immédiatement. Le PS du Canton de Berne, le WWF et beaucoup d’autres organisations sont membres de l’association Mühleberg stilllegen et soutiennent ainsi l’initiative. La BKW aimerait mettre Mühleberg hors service en 2019. Comme cette intention n’est cependant pas contraignante légalement, seul un oui à l’initiative garantit un arrêt immédiat.